• Spiderprof et la boule d'énergie...

    LE 12 FEVRIER 

    SPIDERPROF ET LA BOULE D'ENERGIE...

    Les professeurs stagiaires doivent travailler leur corps (a-t-on vraiment besoin de l'IUFM pour ça...ahah!!!) et leur voix.
    Voic donc une journée de module CORPS et VOIX que Spiderprof a vécue.

    La formatrice est une professeur des écoles. Toute l'année elle s'occupe d'élèves de CM2. Elle se présente, elle est jeune et elle à l'air sympathique. Mais spiderprof sait que l'habit ne fait pas le moine, et ce particulièrement à l'IUFM. La formatrice nous propose une première activité: la trentaine de stagiaires ici présente va former une ronde. Jusque là, tout va bien. La gentille formatrice annonce la règle du jeu: nous allons faire tourner la boule d'énergie...Une boule d'énergie? Spiderprof, sceptique, se prête tout de même au jeu. Il s'agit de taper dans ses mains pour récupérer la boule d'énergie et de la passer à son voisin en tapant à nouveau dans ses mains. C'est à dire que la personne à droite tape dans ses mains en même temps, puis une fois qu'on a récupéré la boule d'énergie on se tourne pour la faire passer à notre voisin de gauche. Ainsi la boule d'énergie fait le tour des stagiaires. C'est un moyen apprend-on de rentrer en communication avec les autres. Mais les choses se compliquent désormais, quand la boule d'énergie arrive à nous, on peut lever la main et la jambe du côté où arrive l'énergie et la bloquer (tout en criant chlak!); ainsi l'énergie repart dans le sens inverse. La boule d'énergie tourne et retourne ainsi pendant 5 bonnes minutes...Pour corser un peu plus le jeu, la formatrice impose de nouvelles règles: quand la boule d'énergie arrive sur nous, on peut mettre les deux mains en rond sur les yeux (comme si on avait des lunettes) en disant Piwi...: à ce moment là la boule d'énergie saute deux personnes. On peut également lever les deux bras en l'air en criant (wououou) et la boule d'énergie saute alors une personne.
    Quand les staigiaires commencent à ne plus jouer le jeu, à dire qu'ils trouvent ça complètement con...la formatrice décide d'arrêter la comédie. La boule d'énergie aura quand même tourné un bon quart d'heure.
    Activité suivante: la formatrice met ses chaussures au milieu du gymnase. Le stagiaire doit la retrouver les yeux bandés. Pendant 15 min les stagiaires ratissent chacun leur tour le sol dégueulasse et poussiéreux...
    La formatrice (pourquoi ce titre sonne bizarre en parlant d'elle) remarque alors un groupe de stagiaires d'histoire qui reste dans son coin. Ils lui disent gentillement qu'ils ne préfèrent pas participer à cette activité, la jugeant complètement débilitante. La formatrice leur propose donc de partir s'ils ne sont pas contents...ce qu'ils font. Spiderprof est décu que la formatrice ne lui ait pas proposé le même traitement de faveur mais il est intéressé par une activité que la formatrice a fait miroiter en début de matinée: l'improvisation théâtrale.
    Troisième activité: le jeu du vampire. Une quinzaine de stagiaires forment un cercle. Dans ec ecrcle une dizaine de stagiaires jouent aux vampires. Les yeux bandés, le vampire doit toucher l'épaule des autres candidats qui deviennent à leur tour vampire. On doit alors pousser un cri....etc...: 20 minutes de méga délire.
    Activité 4: Le jeu de la phrase. On part tous avec une phrase simple ("j'aime faire du rodéo") . On la dit à celui qu'on rencontre au hasard de notre marche dans le gymnase. La personne rencontrée nous livre alors sa phrase que l'on doit retenir et annoncer au prochain stagiaire sur notre passage. Ce jeu est très intéressant afin de consater que la règle de départ n'est pas toujours respectée. Au final des phrases ont été perdues. Cette activité était l'occasion de rire un bon coup en proposant à la formatrice des phrases du genre: "on se fait chier ici", "quelle merde ce cours"...
    Les stagiaires ont également du mimer des titres de films...
    La dernière heure a été consacrée à l'improvisation théâtrale...ce qui était disons...euh..;correct et intéressant pour des profs de français.

    Ce fut donc pour spiderprof une matinée particulièrement éprouvante sure le plan nerveux. Un super héros ainsi rabaissé dans ça ne devrait pas être permis.
    Suite aux remarques des stagiaires du matin, la formatrice a commencé le même cours l'après midi avec un autre groupe ainsi: "Ce cours ne vous sera d'aucune utilité sur le plan proffesionnel".

    Mais où est-on.? A l'institut universitaire de formation des maîtres qui est censé dispenser une formation PROFESSIONNELLE...
    Ce n'est qu'un simple rappel, au cas où certains formateurs l'aurait oublié...

    Prochainement vous saurez ce que spiderprof a appris l'après-midi avec un comédien professionnel: La respiration par le sexe.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :